Huitième de finaliste du championnat d’Europe 2013 (défait par Ruwen FILUS, médaillé de bronze), Adrien MATTENET occupe désormais le 52e rang mondial. Pour le n°1 français, il est nécessaire de retrouver un niveau de jeu performant pour revenir dans le gotha mondial. Pour ce faire, il a établi un calendrier ambitieux pour le 1e semestre 2014.

Adrien_Mattenet_Rémy_Gros_02Pour disposer d’une licence valide, Adrien s’est tout récemment engagé avec l’ACBB (Boulogne-Billancourt) qui a pris à sa charge le coût – astronomique – des frais de mutation. S’il ne devrait pas disputer le championnat par équipes avec les Banlieusards, Adrien MATTENET se montre très reconnaissant envers la section présidée par Olivier TOUTIN. Et bonne nouvelle, le public français a l’occasion de revoir son n°1 à trois reprises, en janvier et en février. Adrien a disputé le 3e tour du Critérium fédéral (10 janvier à Joué-lès-Tours) puis participera au championnat de France individuel (28 février au 2 mars) à Mouilleron-le-Captif. Aussi, ses supporters basés dans l’est de l’hexagone pourront l’encourager du côté de Lausanne, pour le Top 12 européen (du 7 au 9 février).

Après une petite pige à Pluderhausen, Adrien MATTENET était libre de tout engagement. « C’était mon choix de m’engager seulement pour quelques matches car je souhaitais bénéficier de longues périodes pour m’entraîner en Asie. » Et de préciser : « Il était prévu que je remplace Aleksandar KARAKASEVIC, sur les 2 premiers mois de la saison. J’y voyais trois intérêts : l’occasion de disputer des matches, de découvrir la Bundesliga, de conserver du temps pour l’équipe de France et mon projet de me rendre en Asie. »

« Pour m’inscrire dans le nouveau projet de la FFTT et disputer l’Euro à Schwechat », Adrien a continué à s’entraîner à l’Insep. Il a aussi disputé, début décembre, deux tournois Challenger à Ochsenhausen (3e place et vainqueur). « Lors de ces deux challengers, j’ai joué 17 matches. Jouer, c’est ce que je préfère. J’en ai besoin pour retrouver de la stabilité. »

Après les agapes de fin d’année, c’est à Vittel, du 2 au 9 janvier, que la fédération française organisait un rassemblement de l’élite avant la préparation spécifique au Top 12. Adrien effectuera ensuite son retour sur l’ITTF World Tour au Koweit (12 au 16 février). Viendra ensuite le temps de la préparation terminale pour le championnat de France de Mouilleron-le-Captif, avant le grand départ pour l’Asie. Un projet qui lui tient très à cœur.

Quatre mois complets en Asie

« J’ai ce projet depuis la fin des JO à Londres mais la perspective du Mondial 2013 en France rendait difficile sa mise en œuvre. Je me suis toujours mis à disposition et battu pour l’équipe de France qui reste ma priorité. » Après les France, il passera tout le mois de mars en Chine, au sein du club de ZHANG Jike, Luneng Qingdao. « Je veux tenter seul cette aventure humaine pour m’immerger totalement dans la formation asiatique, découvrir leur philosophie. » Adrien séjournera au Japon tout le mois d’avril avant de retrouver, aussi au Pays du Soleil Levant, l’équipe de France en préparation pour le Mondial par équipes « si je suis sélectionné. » Et d’enchaîner par des compétitions : « je serai basé en Chine au mois de mai et je participerai à la Ligue chinoise avec Luneng Qingdao. » Adrien bouclera le premier semestre 2014 par une participation à plusieurs opens programmés au mois de juin (11 au 15 en Corée-du-Sud et du 18 au 22 au Japon). Il sera alors temps de dresser un bilan et de planifier la 2e partie de la saison.

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires