Metz TT franchit encore une étape mondiale

Le Metz TT a brillé lors de l’édition 2014 du championnat de France disputé à Mouilleron-Le-Captif. Les quatre breloques remportées par Laura GASNIER (argent en simple et or en double), Alice ABBAT (bronze en double) et Dorian NICOLLE (bronze en double) sont venues récompenser les acteurs du club phare de la Lorraine. Le club, parrainé par Butterfly, depuis plus de quinze ans, repose sur des bases solides et un développement maîtrisé.

SONY DSCbayardVoici plusieurs semaines que s’enchaînent les manifestations dans le complexe de Saint-Symphorien. Cette année, l’étape du World Junior Circuit (WJC) a bénéficié d’une rallonge avec deux journées consacrées à la « route pour Nanjing ». Forcément, Patrick BAYARD et son équipe ont été mis à contribution pour une nouvelle organisation réussie, à la hauteur du label mondial imposé par l’ITTF (fédération international) sur ce circuit dédié aux jeunes.

SONY DSC

SONY DSC

Le manager historique jongle entre les temps forts (WJC, ligue des champions et journées de Pro A & B) et l’activité du club qui recense 370 licenciés, 16 équipes engagées dans les différents championnats (départemental – régional – national) dont 3 féminines et 10 équipes jeunes. « En quelque sorte la pyramide de tous les championnats, sourit Patrick BAYARD arrivé au club depuis plus de deux décennies et qui se souvient parfaitement du début de la collaboration avec Butterfly. En tant qu’entraîneur je bénéficiais d’un contrat avec la marque. Puis le partenaire du club a baissé de façon drastique son apport : alors le distributeur DAUPHIN, avec Butterfly, est devenu, il y a maintenant plus de 15 ans, un partenaire actif du club. Au delà des liens d’amitiés, la marque répond à nos attentes. » La dernière ? La fourniture d’une table événementielle qui brille de mille feux pendant les joutes de la Ligue des Champions.

SONY DSCÉvidemment d’autres partenaires sont impliqués avec le club mosellan. « Le soutien des collectivités est important, rapporte Patrick BAYARD. Les partenaires privés sont de taille moyenne, ce qui limite notre dépendance et permet peut-être plus aisément, le cas échéant, de retrouver d’autres partenaires. » Doté d’entraîneurs professionnels, le Metz TT a passé convention (prestations de service) avec d’autres clubs pour animer des sessions d’entraînement ainsi qu’avec des écoles du secteur privé de la ville de Metz. Autre facteur de ressources, les stages de perfectionnement organisés pendant les vacances scolaires.

Si cette saison le Grand Quevilly fait aussi figure d’exception avec ses deux équipes dans l’élite, le Metz TT est un cas d’espèce avec deux équipes pros depuis plus de 15 ans. « L’aventure a commencé avec l’accession de l’équipe féminine en Superdivision avec Carole FOUQUET rejointe par les AUBRY, MOLet REGENWETTER. Le moment aussi où je suis aussi arrivé au club. Puis Ludovic RÉMY et Hervé REILAND ont montré la voie à l’équipe masculine qui a atteint le plus haut niveau. » Au gré des montées et des descentes, les deux équipes ont toujours cohabité dans l’élite. Aujourd’hui, Loïc BELGUISE et Ludovic RÉMY veillent aux destinées respectives de la Pro A féminine et de la Pro B masculine. Si les filles termineront sur ou tout près du podium, « les garçons vont se bagarrer jusqu’au bout pour se maintenir en Pro B, » promet un Patrick BAYARD toujours impliqué. « À l’heure actuelle, je suis moins présent sur le circuit du haut niveau. Bien sûr nos deux coaches n’hésitent pas à me consulter pour confronter leurs opinions. Aujourd’hui Ludo et Loïc sont des entraineurs reconnus et réputés, je leur fais confiance. » Laura GASNIER, dans la dynamique du championnat de France, sera du voyage au Japon : elle a obtenu sa sélection pour le championnat du monde par équipes.

Si Panagiotis GIONIS rejoindra bientôt Düsseldorf, il achèvera sa longue carrière en France passée par Pontoise-Cergy, la Vaillante Angers… Et ses cinq saisons passées à Metz. « J’ai découvert Panos lors du Mondial 2003 à Bercy. Il était alors inconnu et il m’a immédiatement plu. Il nous a rejoint en Pro B et fait partie des joueurs qui ont contribué à la popularité du club. « Panos me dit souvent : J’attends que vous remontiez en Pro A pour revenir ou j’attends d’être moins fort », rapporte souligne Patrick BAYARD qui a vu aussi des joueurs comme Philippe SAIVE ou Koji MATSHUSHITA enflammer Saint-Symphorien.

« Avec au moins un(e) Français(e) dans chaque équipe, nous avons bâti une relation avec le public qui nous a permis d’accueillir jusqu’à un millier de spectateurs cette saison pour la ligue des champions. » Au delà des résultats c’est sûrement cette popularité grandissante  qui rend le plus fier Patrick BAYARD, un manager du club passionné et résolument humain. 

Effectif professionnel saison 2013-2014 :
Pro B masculine : Andréa LANDRIEU – Anastasios RIONITIS – Dorian NICOLLE – Joé SEYFRIED – Pierre-Luc THÉRIAULT
Pro A féminine : Laura GASNIER – Alice ABBAT – WU Jiaduo – Yunli SCHREINER

legroupe

Interview du président du TT METZ, Philippe BORDES.

Depuis combien de saisons êtes-vous le président du club ?
Du TT Metz depuis 7 ans et auparavant j’étais le président de la section tennis de table du SMEC, pendant trois saisons. La rupture du SMEC a été causée par la section handball. Malgré l’éclatement du club omnisports, notre section a bien rebondi. À  cet égard, je souhaite remercier le président de la ligue de Lorraine d’alors, Gilles MEMBRÉ, qui nous a fait confiance en nous accordant une avance de trésorerie. Je ne le remercierai jamais assez. Des partenaires ont aussi suivi, notamment Butterfly.

Présentez-nous le TT Metz ?
Le club rassemble un effectif stable de 370 licenciés. Pour l’encadrement et l’entraînement de toutes nos équipes, nous avons cinq salariés. Bien sûr Patrick BAYARD, le directeur sportif, véritable cheville ouvrière du club, il est incontournable. Ludovic RÉMY et Loïc BELGUISE sont nos entraîneurs principaux et autour d’eux, en contrat de qualification ou bénévolement, le club s’appuie sur une kyrielle d’entraîneurs qui remplissent leur œuvre aussi auprès de nos licenciés et des pratiquants loisirs. Notre activité tourne à plein régime toute l’année avec aussi une animation estivale qui rassemble 1 000 jeunes en juillet et en août pour une découverte de la pratique.

legroupe

Comment est structuré le financement du club ?
Le budget total est d’environ 500 000 Euros avec un tiers par nos partenaires privés et les actions du club. Les deux autres tiers sont apportés par les subventions de la ville de Metz, du Conseil Général de Moselle et de la Région Lorraine. Le budget inclut bien entendu nos deux équipes d’élite, le fonctionnement du club, les compétitions et une partie du WJC.

Justement, en quoi le WJC est-il un temps fort du club ?
En terme d’image, ce tournoi mondial constitue une vitrine extraordinaire, en particulier auprès des collectivités territoriales. Il y a un savoir-faire reconnu, l’organisation est sérieuse et une sérénité se dégage de cet ensemble.

C’est une particularité messine… Le TT Metz brille avec deux équipes d’élite…
Avoir deux équipes pros, ce n’est pas évident. Nous n’avons pas fait de choix, de privilégier l’équipe masculine ou féminine. On laisse les choses se faire. Aujourd’hui, la Pro A féminine (3e l’an passé) montre ses qualités alors que la Pro B masculine est plus poussive. Tôt ou tard il faudra faire des choix car le budget n’est pas élastique. Je retiens que notre équipe féminine, engagée en coupe d’Europe, attire le public et les medias. Cette saison, Monsieur le Maire de Metz, Dominique GROS, est venu pour la première fois assister à une rencontre : celle de la victoire face à Berlin.

Lorsque vous passerez la main, qu’aimeriez-vous laisser comme trace ?
Je crois que la structuration du club est pérenne. L’objectif serait de laisser un titre, quelque chose de tangible, ce petit plus qui ferait qu’on serait définitivement connu et reconnu sur les tablettes des collectivités. C’est mon rêve : asseoir la notoriété du club et son avenir avec un titre.

Logo Metz TTd

Visiter le site officiel du club : www.metztt.fr/metz-tennis-de-table/

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires