À Düsseldorf, Patrick Franziska rejoint la Dream Team

Le club allemand de Düsseldorf a tout récemment annoncé l’arrivée de deux joueurs européens : le jeune allemand Patrick FRANZISKA (21 ans) et l’expérimenté Panogiotis GIONIS (33 ans). Avec Timo BOLL et Kamal ACHANTA, ils formeront l’ossature du club le plus titré Outre-Rhin.

Titulaire lors du dernier titre de champion d’Europe de la Manschaft conquis en octobre dernier à Schwechat (Autriche), Patrick FRANZISKA poursuit sa progression. À 22 ans, il pointe au 33e rang mondial et vise encore plus haut. Champion d‘Europe junior 2010, au milieu des Français Quentin ROBINOT (Team Butterfly) et Tristan FLORE, il est, jusqu’à présent, le seul à confirmer ses aptitudes au niveau senior. L’annonce de son arrivée à Düsseldorf est un signe tangible de son ascension. « J’ai décidé de rejoindre Düsseldorf car c’est l’un des meilleurs clubs européens et naturellement je veux gagner des titres avec le Borussia. Je m’entraîne régulièrement à Düsseldorf et les conditions sont très bonnes : j’ai déjà un appartement là-bas depuis l’été dernier. » Bien évidemment il terminera la saison en cours avec le club de Fulda-Maberzell tandis que Patrick BAUM effectuera le chemin inverse.

Patrick_Franziska_Rémy_Gros_03Pour la 2e fois de sa jeune carrière, il sera licencié dans le même club que son idole, Timo BOLL. « En fait j’habitais à seulement 10 km de Höchst im Odenwald, la ville de Timo. J’ai commencé à jouer dans le club du TSV Höchst car mes parents pratiquaient aussi le tennis de table. Et le père de Timo fut mon premier coach. » Deux joueurs du Top 30 mondial issu d’un même club local… Il faut sûrement se tourner vers les frères SAIVE pour trouver pareil exemple. La patte sans doute de Helmut HAMPL, le coach qui contribua à l’arrivée de Patrick dans le Team Butterfly. « J’avais 10-11 ans et j’ai eu la chance de rejoindre Butterfly qui fait du bon boulot avec les meilleurs revêtements et les bois. »

En octobre dernier, dans la Werner Schlager Academy, ce solide gaillard a donc contribué au 6e sacre européen de son pays. Face à CHEN Weixing, Simon GAUZY, Kirill SKACHKOV et Konstantinos PAPAGEORGIOU, il a aligné les victoires. Présent dès l’Euro 2010 à Ostrava en République tchèque (il n’était pas entré en jeu), il n’a pas tremblé au moment d’apporter son écot à l’équipe conduite par Dima OVTCHAROV, en l’absence de Timo BOLL. Choisi comme n°3 au détriment de Bastian STEGER ou de Ruwen FILUS seulement engagé en individuel (Team Butterfly), Patrick a fait preuve de maturité. Selon le Directeur Technique National allemand, Dirk SCHIMMELPFENNIG, elle ne doit rien au hasard.

Bonus vidéo – Dirk SCHIMMELPFENNIG parle de Patrick FRANZISKA

« Au cours de cet Euro 2013, j’ai essayé d’être relax. Auparavant je ressentais beaucoup plus la pression et j’étais parfois un peu paralysé. Plus jeune, j’ai eu des blessures qui m’ont empêché de jouer, mon secret est donc de profiter au maximum. » Et le benjamin de l’équipe allemande d’évoquer la relation avec ses partenaires : « nous sommes de bons amis, on a pu le voir pendant le par équipes, on se parle beaucoup. Par exemple Dima me donne des infos et conseils. Il me rassure et m’encourage à jouer mon jeu. » Il ne feint pas d’ignorer les rivalités : « Bastian était peut-être triste de ne pas jouer mais il plaisantait avec moi et m’encourageait. Notre équipe est en confiance et on aime passer du temps ensemble. » À  regarder, entre autres, du foot : « J’adore jouer au foot et suivre des matches, en particulier de mon équipe, le FSV Mayence 05. Ce n’est ni le Bayern, ni Dortmund, mais j’aime cette équipe. » 

Bonus vidéo – Patrick FRANZISKA évoque son admiration pour Zinedine ZIDANE et Kalinikos KREANGA.

Les Jeux olympiques constituent évidemment un objectif mais la concurrence est rude. « Avec Timo et Dima, nous avons les deux meilleurs joueurs européens, n°1 et n°2 ou l’inverse ! Il y a aussi Patrick BAUM, Bastian STEGER, Christian SUSS qui est de retour après sa blessure ou encore Ruwen FILUS. Donc j’essaie de progresser et on verra bien. »

Aujourd’hui n°33 mondial, son meilleur classement, il devance largement les garçons qui ont été récemment champions d’Europe cadets et juniors : les Français Quentin ROBINOT (Team Butterfly), Tristan FLORE et Simon GAUZY. Face à ce dernier, il s’inclina en finale du moins de 21 ans de la Grande Finale du circuit de l’ITTF Pro-Tour 2013, à Dubaï début janvier. Avec son large sourire, le jeune allemand confie avoir de l’amitié pour Simon et Quentin. « Les Français sont de bons copains et je passe beaucoup de temps aussi avec les Suédois. L’été dernier, avec Mattias OVERSJO nous étions ensemble à Las Vegas. » Pour autant, dans son métier, Patrick FRANZISKA ne s’en remet pas au hasard : son abnégation à l’entraînement et son ambition sont les moteurs de son ascension.

Best-of Franziska – Achanta (Fulda-Mazerbell – Düsseldorf)

Best-of Franziska – Skachkov (Demi-finale Euro 2013)

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires