Alors que le premier week-end de mars a désigné le Champion National dans chaque pays européen, la semaine suivante a généralement été un casse-tête pour les coachs qui ont du donner leur sélection aux 4, 5 ou 6 joueuses et joueurs qui défendront les couleurs de leur pays lors des prochains Championnats du monde qui auront lieu au Japon à Tokyo du 28 avril au 5 mai prochain.

Pour les nominés, commence alors une longue phase de préparation, d’autant plus longue cette année du fait que la Direction Technique Nationale, avec l’accord des élus fédéraux, a réussi à protéger une période de six semaines sans rencontres, pas toujours du goût des dirigeants des clubs professionnels.

Cette saison, les Mondiaux étant en Asie, les Européens partiront entre une et deux semaines avant le début de la compétition. C’est le temps nécessaire pour s’acclimater au décalage horaire et se familiariser au mieux avec les conditions de jeu souvent particulières (très grande salle donc grand volume d’air engendrant des conditions souvent très lentes et tables qui prennent beaucoup les effets parce que utilisées pour la première fois.

legout-rg-27

Pendant ce temps, que font les autres joueurs ? Les déçus, ceux qui croyaient être du voyage, ou bien les plus jeunes ou encore les moins forts ? Et bien généralement ils en profitent pour travailler plus spécifiquement un point faible de leur jeu ou bien décident de refaire un peu de foncier en bossant physiquement, couplé à du panier de balles. D’autres, préfèrent aller jouer des tournois pour continuer à avoir un rythme de matchs tout en gagnant un peu  d’argent ou intervenir auprès des clubs ou des associations qui en font la demande. Enfin, comme c’est aussi à cette période creuse que les dernières transactions entre les joueurs et les clubs se finalisent, il n’est pas rare d’entendre parler de mutations ou de transferts juste avant les mondiaux ! Vous voyez de quoi je parle ?

A propos de l'auteur

Christophe

Butterfly l’accompagne depuis 1996. Trois fois champions France en simple, champion d’Europe et vice-champion du monde par équipes, il a aussi participé trois fois aux Jeux olympiques. Toujours joueur professionnel, il est très popuaire en France. Il a récemment intégré l’équipe de Butterfly France.

Articles similaires