La délégation tricolore comportait plusieurs joueuses et joueurs parrainés par la Butterfly. Ainsi le trio des juniors filles a porté haut les couleurs de la marque avec un superbe titre européen – le premier pour une équipe de France junior fille – remporté par Pauline CHASSELIN, Laura PFEFER et Audrey ZARIF. Leïli MOSTAFAVI et Romane LE SCOUR sont aussi soutenues par la marque au papillon : les deux cadettes ont atteint la finale du tableau du double pour leur première participation à l’épreuve européenne. Enfin, Lilian BARDET et Rémi MENANT, effectuaient aussi leur début dans cette compétition. Nul doute que le titre européen remporté par équipes sera un gage d’expérience et de confiance précieux pour l’avenir.

Alexandre_Cassin_RG-7Il avait annoncé qu’il venait conquérir le titre et il n’a pas failli. Alexandre CASSIN est un phénomène dans le tennis de table européen : junior 1e année, il a conquis le titre de champion d’Europe du simple (en plus du sacre par équipes), seulement deux ans après avoir décroché la récompense en cadet. Un doublé inédit pour un Français.

Alexandre CASSIN est donc devenu le premier pongiste français à s’être imposé dans les deux catégories : cadet et junior. Et dire qu’il n’a pas encore 16 ans ! Seulement n°15 européen à cause d’une saison esquintée par une intervention chirurgicale dès son arrivée à l’Insep puis le temps de l’adaptation pour ce jeune homme bourré de talents, il a magnifiquement terminé la saison 2013-2014. Avec sa contribution au titre européen par équipes, Alex a confirmé la grosse attente liée à ses qualités inestimables : il succède à Enzo ANGLES vainqueur l’an passé. Après Quentin ROBINOT en 2009, il est le 2e joueur du Team Butterfly a remporté le titre de champion d’Europe junior. Puisqu’il ne participera pas aux Jeux olympiques de la Jeunesse (la DTN lui avait préféré Can AKKUZU), il bénéficie d’un mois de repos auprès de sa famille, à la Guadeloupe.

Pour recueillir les propos d’Alexandre CASSIN, nous avons pris soin de le contacter le dimanche suivant son sacre européen : exactement à l’heure à laquelle il a levé les bras dans l’aire de jeu du Palais des Sports de Riva-del-Garda. Arrivé en Guadeloupe 48h après son titre, il a bien sur été accueilli par son frère et son père… Et des media venus en force.

Une semaine après, quel regard portes-tu sur ton titre ? En premier, je me dis que c’était super dur. La route a été longue pour moi cette année avec un début de saison où j’ai été blessé. Même si j’avais annoncé que je voulais le titre, je ressentais de l’appréhension avant la compétition. Avec le recul, une semaine après, je me dis que j’ai été performant.

Après ton titre en cadet, en 2012, tu es le premier français à réussir le doublé… Je suis le premier à avoir fait ça dans le tennis de table français ? Je ne le savais pas. Cela me touche d’entrer dans l’histoire.

Depuis ta première participation aux CEJ, en 2011, tu étais invaincu dans l’épreuve par équipes jusqu’à cette défaite face à Carl AHLANDER ? Bon, je ne peux pas cacher que c’est une défaite qui m’a vraiment énervé. Parce que c’est mon premier match perdu par équipes aux CEJ. Il est quand même moins fort que moi mais il m’a bien joué ce jour là et cela m’avait cassé le moral. Avec mon 2e match, j’ai remis les deux équipes à égalité avant que Can ne conclue.

Alexandre_Cassin_RG-42Jusqu’en demi-finale, tu as eu un parcours maîtrisé avant d’éprouver des difficultés face à Filip ZELJKO en étant mené 2-0 et 10-8. Comment as-tu renversé le match ? Je n’ai rien fait de spécial. En fait, il a commencé à faire des fautes basiques. J’ai converti la 3e balle de set en ma faveur et cela m’a redonné beaucoup de confiance. Dans le 4e set, pour égaliser à 2-2, je mène 10-8 et je perds le set. Je me suis retrouvé mené 3-1 et là je me suis dit : bats moi pour ne pas avoir de regrets.

On a le sentiment que tactiquement, tu as mûri… Auparavant, lorsque je jouais, j’agissais plus que je ne réfléchissais. Maintenant, je me situe plus dans la réflexion à savoir où je peux servir, quel service je n’ai pas encore fait. Je n’ai pas peur de tenter des choses.

Concernant ton jeu, quels enseignements tires-tu à l’issue de cette épreuve ? Sur ces championnats d’Europe, J’ai progressé en côté coup droit et j’estime que c’est plutôt mon revers qui n’était pas bon, j’étais moins en confiance de ce côté. Je marquais les points plutôt en coup droit.

Commet se fixer d’autres objectifs lorsque on a gagné dès la 1° année dans la catégorie ? Mon prochain défi ? J’aimerais bien réaliser le triplé. Je devrais progresser et logiquement le niveau de mes adversaires devrait être moins fort. J’apparaîtrais alors dans les records… Lorsque je serai J3, je viserai une médaille au championnat du monde junior.

Tu auras 16 ans le 5 octobre prochain : comment assumes-tu ton rôle de leader en étant si jeune ? Cette position de leader, je j’aime bien car elle me met en confiance. Je ne me pose pas vraiment la question : j’ai toujours été le leader en cadets et maintenant en junior. J’ai toujours été habitué, ce n’est pas une question d’âge.

Tu seras le grand absent des Jeux olympiques de la Jeunesse, es-tu frustré ? Au moment de la sélection, Can avait été choisi et je respecte cette décision. Il jouait bien à ce moment là et moi je revenais de blessure. Cela m’a paru normal sur le coup mais, après réflexion et au regard de mon palmarès, je suis un peu frustré. Bon c’est comme ça, je ne vais pas me lamenter : je peux passer le mois d’août aux Antilles.

Revoir la finale des CEJ 2014 :

Alexandre CASSIN – Elias RANEFUR (Swe) : http://www.laola1.tv/en-int/video/jbs-final-elias-ranefur-swe-alexandre-cassin-fra/209616.html

Revoir la demi-finale des CEJ 2014 :

Alexandre CASSIN – Filip ZELJKO (Cro) : http://www.laola1.tv/en-int/video/jbs-sf-filip-zeljko-cro-alexandre-cassin-fra/209599.html

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires