TT-Spieler_Egoismus_LOW

Soyons honnêtes : « le Tennis de Table n’est pas un sport d’équipe. Si vous voulez réussir, vous devez travailler sur votre propre jeu, vos propres qualités. Si l’équipe gagne, tant mieux, mais ce qui compte avant tout c’est votre ratio personnel, victoires / défaites. Qui peut affirmer que ce n’est pas vrai ? »

En réalité, les épreuves par équipes sont bien plus importantes que vous ne l’imaginez. Étudions pourquoi :

photo_Yoji_Yoshizawa

Prof. Dr. Yoji YOSHIZAWA

Le Professeur Yoji YOSHIZAWA de l’université de Nagoya est un expert dans ce domaine et il est le chef du département de médecine du sport et de psychologie à la Fédération japonaise de Tennis de Table (JTTA). Son travail comprend la préparation de l’équipe nationale japonaise pour les grands événements tels que les Jeux olympiques et les championnats du monde.

Avec des années d’expérience sur lesquelles s’appuyer, il a analysé tous les facteurs conduisant à l’instabilité de la performance d’un joueur sous pression. Dans cet article, nous portons un regard sur ses conclusions et les options pour aider les joueurs à surmonter des problèmes mentaux dans leur jeu. Comme toujours, vous êtes les bienvenus pour discuter de ce sujet dans la section des commentaires.

Un pour tous, tous contre un ?

Un peu d’égoïsme peut être bon pour la santé. Mais en y regardant de plus près, il devient évident que le succès ne peut jamais être atteint seul, ne peut jamais être une rue à sens unique. Donner et recevoir sont imbriqués.

Danny HEISTER

Danny HEISTER

Faire partie d’une équipe peut vous freiner mais la structure sociale de cette entité et son retour positif peuvent devenir un facteur de motivation. Parfois, faire partie d’une équipe peut repousser vos limites encore plus loin, sans que nous sachions expliquer ce phénomène.

Développer l’«esprit d’équipe» est évidemment important et les entraineurs de tennis de table sont bien conscients de cet atout.

Danny HEISTER, l’entraîneur en chef du Borussia Düsseldorf (Allemagne) explique :

Nous sommes une équipe et nous voulons gagner ENSEMBLE, en soutenant et en encourageant chacun d’entre NOUS. ENSEMBLE nous sommes durs à battre.

Richard Prause

Richard PRAUSE

 

Richard PRAUSE partage évidemment cette analyse :

« Une expérience partagée est toujours meilleure qu’une expérience individuelle. Plus d’émotion, plus de motivation. Par exemple un championnat du monde par équipes est un grand événement qui ne peut être gagné que par une équipe complète. Une équipe est toujours meilleure que la somme de ses individualités. »

Alex DAUN

Alex DAUN

Alexander DRAUN abonde aussi dans ce sens. Il est le coach d’une formation féminine de seconde division en Allemagne, TuS Uentrup :

Développer et construire l’esprit d’équipe constitue une part importante dans mon travail. Bien plus que de parler d’esprit d’équipe, c’est surtout quelque chose qui se travaille au quotidien  et qui se vit ensemble.

Mon club, mon équipe. Et moi.

Trainerin_Spielerin_Korea

Notre potentiel et notre talent ne sont rien sans un club ou une équipe pour les développer. Nous avons besoin d’au moins :

  • un partenaire d’entraînement,
  • un entraîneur, un coéquipier ou un ami pour analyser votre jeu et vos aider à identifier les forces et les faiblesses,
  • un camarade pour vous motiver à jouer mieux,
  • plusieurs coéquipiers motivés qui vous encourageront pendant vos matches.

Combien d’entre eux peuvent être remplacés ou sont redondants ? Aucun.

Ton succès est mon succès – Donner et recevoir.

Teamgeist_Team Australia

Réussir seul sur la base de son talent est toujours un piège. Pourquoi ? Parce que, pour recevoir, il faut donner en retour, jusqu’à un certain point et à quelques exceptions près. Nous devons tous être conscients que nous sommes un élément constituant du groupe qui nous entoure. C’est pourquoi nous ne pouvons pas nous définir seulement par notre propre succès. En aidant aussi les autres à réussir, c’est aussi une partie de votre propre succès que vous construisez. Si dans une équipe chacun garde cela à l’esprit, un résultat positif est assuré.

Le travail d’équipe et l’égoïsme ne sont pas de contradiction

Le succès est aussi le résultat de votre état ​​mental qui révèle une confiance en soi positive. Moins nous nous sentons absorbé par des pensées négatives, plus nous nous concentrons sur les choses qui nous aident. Trouver une approche positive plus que les facteurs démotivants peut être une véritable démarche pour un joueur qui cherche à s’améliorer.

Par exemple : jouer régulièrement contre des adversaires plus faibles à l’entraînement ne sera pas bénéfique pour les deux parties. Mais c’est l’occasion de travailler un coup ou un schéma de jeu spécifique qui peut aussi aider votre adversaire et qui peut s’avérer être aussi une expérience enrichissante.

Aider son partenaire à travailler son topspin ou tout autre coup ne doit jamais être une corvée. Vous pouvez tout aussi bien travailler votre bloc pour le sécuriser.

De notre point de vue, un petit déclic peut totalement transformer cet état d’esprit. Et avec un état d’esprit plus positif, un joueur peut mieux se concentrer sur son entraînement et ses capacités, travailler plus et être ambitieux et à son tour motiver les autres autour de lui. Ainsi l’égoïsme apparaît ici comme sain pour un rapport gagnant-gagnant.

Demotivation_Kopie

Pas de place pour la jalousie

La jalousie ou la rancune sont d’énormes facteurs de démotivation et peuvent empêcher un bon épanouissement au sein dans l’équipe. Les succès des autres joueurs se construisent avec le temps en comptant sur l’investissement de chacun des coéquipiers. Ainsi le succès des uns devient le succès des autres, ce qui conduit à plus de motivation, des commentaires plus positifs et plus de plaisir !

L’esprit d’équipe – étape par étape

Jusqu’à présent, nous avons parlé d’aider les autres. Mais ce qui peut être fait pour nous aider ? Beaucoup !

Il peut être bénéfique de nous rendre compte que nous ne sommes pas indispensable à notre équipe, mais que la responsabilité de la réussite de l’équipe est plutôt sur de nombreuses épaules en dehors de nous-mêmes. Être motivés pour atteindre des objectifs devrait être aussi important que le succès lui-même.

Pour cela nous avons besoin d’un objectif commun, et une approche unifiée au sein de l’équipe si nous voulons utiliser notre potentiel autant que possible. Il existe un lien direct entre la motivation de l’équipe et son succès.

Construire un esprit d’équipe, c’est exprimer notre propre ambition et d’aider les autres à réaliser la leur. Donc il doit y avoir au moins une personne dans le groupe qui :

  • Sollicite chacun sur ses propres objectifs
  • Recueille les ambitions personnelles
  • Définit un plan en mouvement qui intègre les souhaits de tous les coéquipiers et assure le suivi de l’avancement pendant toutes les rencontres disputées par l’équipe.

Alexander DAUN poursuit :

C’est ma fonction en tant que coach de travailler sur l’esprit d’équipe. Mais afin de créer une équipe, chaque joueur doit y contribuer et participer activement. Vous ne pouvez pas simplement décider « Maintenant, nous sommes une équipe », mais avoir un but, une structure et des règles. Tout le monde doit avoir la volonté de devenir une véritable équipe.

Cela prend un peu de temps de penser comment atteindre cet objectif Il faut créer un planning.

Créer un planning

Teamgeist_Sitzrunde

Quelle équipe voulons nous ?

Trouver la réponse n’est pas aussi facile qu’il y paraît. Les membres de l’équipe peuvent avoir des opinions différentes et des objectifs différents. Le but de cette question doit permettre d’exprimer ses opinions et d’ouvrir un débat entre les coéquipiers afin de trouver un but commun.

2) Quelles sont nos forces et faiblesses et comment pouvons-nous atteindre nos propres objectifs ?

Le succès de l’équipe ne peut pas seulement dépendre sur le fait que chacun joue son meilleur tennis de table. Chaque membre peut également avoir un rôle à jouer, à l’entraînement ou pour encourager. Il peut être utile de temps en temps penser à notre rôle au sein de l’équipe et si nous nous sentons toujours bien à l’aise. Encore une fois, l’objectif principal doit être de parler ouvertement.

3) Comment mes objectifs personnels sont-ils reliés aux objectifs de l’équipe?

Une fois que la discussion sur les objectifs de chacun a débuté, nous pouvons commencer à chercher une solution qui fonctionne pour tous les acteurs impliqués. Il est essentiel que chacun sache qu’il peut compter sur ses coéquipiers, ce qui peut éviter les tensions et vibrations négatives sein d’une équipe. Au moins ces trois sujets devraient être abordés :

  • a) Quel est le plan de développement pour chaque joueur
  • b) Quelle quantité de travail le joueur est-il prêt à fournir
  • c) Quel rôle un joueur peut-il avoir à l’intérieur de l’équipe et combien d’efforts sera-t-il prêt à fournir pour le remplir ?

Conclusion : 

Travailler sur le processus pour devenir une équipe peut mettre en lumière les conflits d’intérêt et la motivation au sein d’une équipe. Travailler sur ces conflits potentiels et discuter ouvertement les désirs et les aspirations de chacun doit être le principal objectif. En cela c’est un exercice de construction de l’équipe : un Team Building.

(Adaptation originale du Japonais par Frank VOLLER, traduit en Anglais par  Sebastian HALLEN et en Français par Hubert GUÉRIAU

A propos de l'auteur

Manabu

Manabu Nakagawa est l’éditeur de “table tennis report”, le magazine fondé par Hikosuke Tamasu (fondateur de Tamasu Co.) et né il y a plus de 60 ans déjà. Manabu a été rédacteur en chef pendant 25 ans, voyageant dans le monde entier pour couvrir les tournois tels que les Jeux olympiques ou les Championnats du monde. Outre des reportages et des photos, il a conduit de nombreuses interviews et livré des analyses techniques.

Articles similaires