Richie Prause, l’entraîneur de la Werner Schlager Academy, livre son analyse des finales du championnat d’Europe par équipes qui s’est achevé le 27 septembre à Lisbonne.

Richard Prause

Richard PRAUSE

La première fois depuis 2005 ..

Souvenez-vous : en 2005, le Danemark remportait le titre européen en battant l’Autriche en finale des Championnats d’Europe à Aarhus. Depuis, la médaille d’or n’avait plus échappé à l’équipe allemande.

Le Portugal, nouveau champion d’Europe par équipes.

 Dans une rencontre palpitante et devant le public frénétique de la MEO Arena de Lisbonne, l’équipe du Portugal a trouvé le moyen de battre le champion en titre par 3 à 1. Les Portugais sont les nouveaux champions d’Europe. Il s’agit de leur premier titre, une performance réalisée à domicile.

Marcos Freitas, Joao Monteiro et Tiago Apolonia ont été capables de livrer de sacrées parties dans une finale haletante. Marcos FREITAS a parfaitement tenu son rôle de leader en s’imposant en battant Timo BOLL par 3-1, lui infligeant sa 1e défaite du tournoi. FREITAS battait aussi Steffen MENGEL avec en plus la victoire sensationnelle de Tiago Apolonia sur Dimitrij OVTCHAROV.

Depuis de nombreuses années, l’équipe portugaise a travaillé, étape par étape, vers le sommet du tennis de table européen pour progresser et atteindre le niveau ultime : le sommet européen.

Leur succès est un résultat bien mérité au regard de leur travail acharné et de leur dévouement. Sans oublier bien sûr le soutien précieux du public à Lisbonne.

Joao Monteiro (POR)

Joao MONTEIRO (Por)

L’Allemagne se contente de l’argent

Timo Boll

Timo BOLL (Ger)

Il faut apprécier la performance de l’équipe allemande ainsi. Elle est programmée pour gagner mais elle a du faire face à plusieurs difficultés : le forfait de Patrick BAUM confronté à un drame personnel, la blessure de Patrick FRANZISKA au cours de la compétition et un Dimitrj OVTCHAROV convalescent qui avait subi une intervention chirurgicale (dents de sagesse) et qui a du sauté dans l’avion pour Lisbonne, la veille de la compétition.

La Dream team allemande n’était pas dans les meilleures dispositions. Elle n’a donc aucune raison d’être déçue et doit se contenter de cette médaille d’argent.

La finale Portugal – Allemagne

Nouvelles médailles d’or pour les Allemandes

Ce n’était pas un pari risqué de miser l’Allemagne championne d’Europe. Avec un résultat total alignant 18 victoires et une défaite, les Allemandes ont frappé un coup de semonce sur toute l’Europe. Sabine Winter a perdu un match face à la Turque HU Melek alors que les Allemandes étaient déjà qualifiées pour les quarts de finale.

L’Autriche au niveau

SHAN Xiaona (GER)

SHAN Xiaona (Ger)

En finale, l’Autriche n’a pas remporté un seul match mais le coup est passé tout près: Sofia POLCANOVA, a joué le plomb pour mener 2/0 face à SHAN Xiaona, exactement comem sa coéquipière LIU Jia face à HAN Ying.

Au total, l’Allemagne a confirmé sa position souveraine dans le tennis de table européen. La prochaine occasion pour ses adversaires de montrer le bout de leur à Ekaterinbourg, où les grands Championnats d’Europe (simples et par équipes) auront lieu l’année prochaine.

La finale Allemagne  – Autriche

A propos de l'auteur

Richard

Richard a débuté le tennis de table à l’âge de 12 ans pour ne plus jamais arrêter. D’abord joueur de niveau national en Allemagne, il s’est ensuite tourné vers le coaching dans le haut niveau. De 2000 à 2004, il était le capitaine de l’équipe d’Allemagne féminine puis, jusqu’en 2010, de l’équipe masculine. Au cours de cette période, il a largement contribué aux succès de Timo BOLL et de son équipe. En 2010, il a rejoint la renommée Werner Schlager Academy en Autriche comme coach principal et expert pour l’ITTF. Depuis de longues années, il fait partie de la famille Butterfly toujours en quète de progrès pour la pratique du tennis de table.

Articles similaires