En douze chapitres, retrouvez les temps forts de l’année 2014 au travers du ButterflyMag.

PPC Villeneuve

Décembre : pendant que la star japonaise de Butterfly, Jun MIZUTANI, décrochait son premier titre majeur du côté de Bangkok, la première saison de la Pro A et B s’achevait. Fort de sa victoire à Argentan, le PPC Villeneuve est seul en tête de la Pro B avec un point d’avance sur Boulogne et Rouen. Julien GIRARD et ses boys espèrent retrouver la Pro A qu’ils ont quitté au printemps dernier. La section féminine du TT Metz a aussi de quoi se réjouir : avec deux points d’avance sur Lys Lannoy, les Lorraines ambitionnent de décrocher un premier titre national. Pour Butterfly, le soutien des clubs, des ligues et des joueurs s’intensifiera en 2015. Bonne année 2015 à toutes et tous.

Zhang Jike Titel Small_PL

Novembre : combien de fois avons-nous été surpris par ZHANG Jike ? Eh bien, en réalité le nombre de fois n’est pas vraiment important. L’essentiel est que ce joueur continue d’étonner le monde tennis de table. Cette année, il nous a pris dans un tourbillon d’émotions : de sa défaite pendant le championnat du monde par équipes à Tokyo, sa performance dans la Super League chinoise, et bien sûr, le drame qui se est déroulé à la Coupe du monde masculine le mois dernier à Düsseldorf.

Mattenet_Robinot_Gros

Octobre : les championnats d’Europe par équipes se sont déroulés fin septembre à Lisbonne. Si l’Allemagne a abandonné son titre aux Portugais, sacrés pour la première fois, elle a remporté sa 10e médaille en 11 éditions. Depuis 2000, nous avons passé à la loupe le palmarès des championnats d’Europe par équipes. Sur les onze dernières éditions : de Brème (2000) à Lisbonne (2014), voici les nations qui sont habituées des podiums et celles, comme la France, qui sont apparues seulement deux fois. Plutôt que de dénigrer l’investissement des joueurs (c.f. l’Équipe Magazine du 4 octobre 2014), un bilan chiffré ne peut être que plus objectif. Il démontre que la 7e place obtenue à Lisbonne est plutôt flatteuse pour les Tricolores.

Mental Pitfalls_Polish

Septembre : soyons honnêtes : « le Tennis de Table n’est pas un sport d’équipe. Si vous voulez réussir, vous devez travailler sur votre propre jeu, vos propres qualités. Si l’équipe gagne, tant mieux, mais ce qui compte avant tout c’est votre ratio personnel, victoires / défaites. Qui peut affirmer que ce n’est pas vrai ? »

Pauline_Chasselin_RG-3

Août : n°15 européenne au moment d’aborder les Championnats d’Europe Jeunes, Pauline CHASSELIN a brillamment négocié le rendez-vous le plus important de la catégorie. Junior 2e année, la jeune fille a fêté ses 17 ans le 1e août dernier, a remporté pas moins de trois médailles toutes brillantes de mille feux à Riva-del-Garda où se déroulaient les Championnats d’Europe Jeunes (CEJ) 2014. Après son titre en cadets, Il avait annoncé qu’il venait conquérir le titre et il n’a pas failli. Alexandre CASSIN est un phénomène dans le tennis de table européen : junior 1e année, il a conquis le titre de champion d’Europe du simple (en plus du sacre par équipes), seulement deux ans après avoir décroché la récompense en cadet. Un doublé inédit pour un Français.

AEROBIC_01

Juillet : l’entraîneur de tennis de table britannique, Steve ROWE, a apporté la touche finale au lancement mondial de son programme de remise en forme appelé AÉROBIQUE TENNIS DE TABLE. Il raconte à BUTTERFLY comment son idée a reçu le soutien de certains des plus grands acteurs de la discipline et son plan de développement pour ce programme.

La_Romagne_01

Juin : trois fois d’affilée, les Romagnons se sont hissés sur la 3e marche de la Pro A masculine. Une performance remarquable pour ce club atypique implanté dans cette petite commune du Maine-et-Loire qui compte 1 600 habitants. Guy SOULARD, le co-président de la Stella et Fabrice COUTELLEAU, l’entraîneur de l’élite, racontent la belle aventure de ce club qui soulève des montagnes.

Prithika_PAVADE_Credit_Stephane_PFEFER_06

Mai : à seulement 9 ans, Prithika PAVADE est devenue, en mai dernier, championne de France minime… Dans une catégorie ouverte aux moins de 12 ans. Quelques semaines après, cette gauchère attaquante a aussi conquis le titre du simple benjamine, pour signer un superbe doublé. Pour connaître les raisons d’un tel talent précoce, nous avons interrogé son coach au Bourget, Nicolas GREINER.

Jérémy_PETIOT_ITTF

Avril : troisième de la Race organisée pour bâtir la sélection au championnat du monde par équipes au Japon (28 avril au 5 mai), Jérémy PETIOT (n°156 mondial) a finalement été retenu comme remplaçant à l’issue du championnat de France disputé début mars à Mouilleron-le-Captif. Sans amertume, il revient sur son parcours débuté à Bobigny avec son entraîneur de toujours, Julien GIRARD.

Panagiotis GIONIS (GRE)_G94F1486

Mars : après neuf saisons à ravir le public français (à Metz, Pontoise-Cergy et Angers) Panagiotis GIONIS a rejoint Timo BOLL et Patrick FRANZISKA à Düsseldorf. Médaillé de bronze en simple lors du championnat d’Europe 2013, il est aussi devenu vice-champion d’Europe avec la Grèce. Chirurgien dentiste, le désormais n°28 mondial est un joueur atypique qui alterne la défense et l’attaque, en somme un jeu d’une précision toute… chirurgicale.

christophe_LEGOUT_RG_64

Février : s’il est un garçon qui a réussi cette édition 2014, il s’agit bien de notre éditorialiste et expert du ButterflyMag. Chris LEGOUT a disputé les deux finales et a fait montre d’un niveau de jeu remarquable trois jours durant à Mouilleron-le-Captif. Miraculé au 1e tour face à Ibrahim DIAW, il ensuite monté en puissance avec notamment des victoires sur Damien ÉLOI et Emmanuel LEBESSON avant de plier en finale face à l’impeccable Stéphane OUAICHE. En double, si le parcours n’a pas été aisé avec Michel MARTINEZ, Chris a ajouté un 10e titre à sa collection : un record !

R_G_Mattenet_002

Janvier : Adrien MATTENET bénéficie d’une wild-card pour disputer à Lausanne, la DHS Cup qui, sur la formule du Top 12 Européen, délivre les billets pour la Coupe du monde individuelle. Le n°1 français exploite à merveille cette invitation pour atteindre les demi-finales. Il s’impose notamment sur le Croate Andrej GACINA et le Portugais Tiago APOLONIA. Cette épreuve marque aussi le retour au premier plan de Michael MAZE. Le Danois, opéré des 2 hanches et absent depuis 8 mois sur le circuit international, réalise un magnifique tournoi et s’incline seulement en finale face au Portugais Marcos FREITAS.

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires