BTTC_Intrance_DSC_0069Le Centre de Tennis de Table Butterfly installé à Nürtingen, a été récemment. Situé dans la région du Bade-Wurtemberg, c’est une véritable fabrique de talents qui voit le jour au cœur de l’Europe. Le responsable de la structure, QIU Jian Xin, est satisfait de l’espace de formation qui permettra d’accueillir plus de joueurs pour plus de performance et demain plus de succès. Nous avons tenu, en images, à vous faire partager la cérémonie d’ouverture.

Un centre d’entraînement Butterfly ?

Taisei IMAMURA_Shunsaku YAMADA

Taisei IMAMURA, Ralf WEBER et Shunsaku YAMADA

C’est entouré d’un groupe d’invités que le responsable de la structure Butterfly, QIU Jian Xin, a présenté le nouveau Centre d’entraînement ouvert en août dernier. Lors de la cérémonie organisée pour inaugurer ce centre, Shunsaku YAMADA, le Président de Tamasu – Butterfly, a expliqué dans quel contexte a été imaginé ce Centre et quels en étaient les objectifs. S’il a répondu aux questions des invités et des journalistes, il a aussi chaleureusement remercié Max VEITH, le directeur sportif du club du TTC Frickenhausen pour ses efforts inlassables dans la planification et l’organisation du Centre. Et bien sûr, les «invités très spéciaux » Steffen MENGEL et Bastian STEGER qui ont débuté leur grande carrière dans la ville voisine de Frickenhausen. Sans parler de Masataka MORIZONO, Kohei SAMBE, et bien d’autres talents du TTC Frickenhausen venus participer à cette inauguration.

Ces joueurs ont réalisé des exercices d’entrainement et ont également, pour le plaisir du public, disputé un double amusant : Steffen MENGEL et Bastian STEGER face à Masataka MORIZONO et Kohei SAMBE.

Découvrez ici la vidéo de l’inauguration :

Les objectifs du Centre sont nombreux. Mais sa mission primordiale est la mise en place d’un groupe de 10 à 20 jeunes joueurs professionnels issus du monde entier et réunis sur ce camp de base européen. Ces joueurs sont placés sous la direction d’un entraîneur de classe mondiale, QIU Jian Xin, mais aussi dans une situation d’émulation afin d’apprendre les uns des autres. Ce groupe d’entraînement a été mis en place pour délivrer une impulsion plus importante afin que ces jeunes joueurs atteignent plus rapidement le haut niveau international. Taisei IMAMURA, Directeur Général de Tamasu Butterly GmbH basé à Moers (Allemagne) explique : « Nous sommes très enthousiasmés par le projet commun qui marque une nouvelle étape dans notre coopération et notre implication dans la formation des joueurs de haut niveau. C’est incontestablement une nouvelle étape. »

Jian Xin QIU

QIU Jian Xin et Kohei SAMBE

QIU Jian Xin et Kohei SAMBE

En plus des objectifs énoncés ci-dessus, Le Centre d’Entraînement Butterfly est la base arrière externalisée du club du TTC Frickenhausen. Le coach QIU Jian Xin a débuté avec une troupe très ambitieuse de jeunes talents tels que le Russe Mikhail PAIKOV et le Japoanis Masataka MORIZONO. « Les conditions de formation ont considérablement empiré au fil des ans. Nos joueurs professionnels ne disposaient que de trois tables certains soirs. Et la 2e salle est souvent occupée par les scolaires pendant la journée. Ici, à Nürtingen, nous disposons de l’installation 24h sur 24. »

Le coach ne chômera pas avec son rôle proéminent dans la gestion sportive du Centre de Tennis de Table Butterfly et son statut d’entraîneur international de l’étoile montante japonaise Masataka MORIZONO et comme entraîneur personnel de Jun MIZUTANI. « Mais je ne vois aucun problème à tout concilier. »

BTTC_TheEarth

Le Centre de Tennis de Table Butterfly de Nürtingen.

Avant la réhabilitation de cet espace, il était utilisé comme unité de stockage d’une entreprise du secteur de l’ingénierie. Les 450 mètres carrés permettent d’installer jusqu’à 8 tables.

La confiance accordée à QIU Jian Xin, âgé de 48 ans, est tout à fait légitime et justifiée au regard de sa réussite notamment dans la formation et la performance de talents tels que Steffen MENGEL devenu notamment l’an passé champion d’Allemagne en battant en finale Timo BOLL. Il possède aussi des références avec le jeune japonais Koki NIWA qu’il est inutile de détailler ici ! Membre de l’équipe nationale de Chine, QIU Jian Xin a ensuite joué en Bundesliga sous les couleurs de Steinhagen et de Mülheim. À partir de 1992, il a débuté sa mission de formateur à Frickenhausen.

Ces grands projets de développement sont prometteurs pour le développement du tennis de table et de Butterfly.


Adapté du Japonais par Frank VOLLER et traduit de l’allemand par Huber GUERIAU