Depuis 2012, Butterfly accompagne la Ligue Nord – Pas-de-Calais dans son développement. Une collaboration rendue possible par la qualité de la relation entretenue avec les dirigeants et les termes de l’échange entre l’équipementier et la Ligue.

Logo Ligue _2014-200Au lendemain du 16 février et de la conférence-débats organisée sur le thème : « PARCOURS D’EXCELLENCE SPORTIVE », au CREPS de WATTIGNIES et animée par Christian MARTIN assisté des cadres techniques de l’équipe Technique Régionale, Jean DOUILLY, est un homme heureux. Le Président de la Ligue Nord – Pas-de-Calais se réjouit de la présence de nombreux élus de la FFTT et de Christian MARTIN, l’entraîneur de l’équipe de France vice-championne du monde en 1997 et qui était derrière un certain Jean-Philippe GATIEN lors de son titre mondial en 1993. « C’était une belle soirée avec de nombreux entraîneurs réunis sous la férule d’Éric BOUVERGNE, notre vice-président chargé de la technique. » Une forme de teasing avant la 85e édition du Championnat de France à Orchies ? « Cette soirée était prévue donc ce n’était pas lié ! » Et d’ajouter aussitôt : « Depuis l’édition du Championnat de France à Arras en 2011, je pensais que nous ne reverrions pas l’événement avant une quinzaine d’années. La fois précédente c’était à Valenciennes en 1983 où j’étais d’ailleurs juge-arbitre, sourit Jean DOUILLY. Mais après le désistement de Rouen, il a fallu que la FFTT trouve une solution de remplacement. Dans un délai très court, Éric MARTEL, un ancien joueur d’Arras, a monté ce projet extraordinaire dans la très jolie aréna d’Orchies. C’est le Comité du Nord qui est aux manettes de l’organisation avec Dominique COISNE et la Ligue accompagne l’événement avec une jolie subvention. »

Jean_DouillyUn président qui met en avant le travail collégial et la communication permanente entre les élus, « avec Michel CNOCKAERT, Georges GAUTHIER, Dominique COISNE, et le 5e larron Éric BOUVERGNE qui a beaucoup œuvré pour l’ouverture du Pôle de Wattignies », qui fait la fierté du président et qui loue « la collaboration entre les élus et les techniciens. Parfois c’est un mariage délicat, mais là c’est une belle lune de miel », assure celui a qui a déjà été président de la Ligue de 1986 à 1989. « Suite à une cabale, je n’ai pas continué mais depuis 1968 je n’ai jamais quitté le comité directeur. » Aujourd’hui la Ligue Nord – Pas-de-Calais compte 15 307 licenciés. Un chiffre en progression. « Malheureusement nous devrions connaître une baisse cette saison, regrette Jean DOUILLY. C’est essentiellement lié à une chose que j’ai critiquée, le passage à quatre joueurs par équipes. On a appliqué le règlement sous la contrainte. »

Cet ancien professeur de Français et d’Histoire-Géographie se réjouit du partenariat engagé avec Dauphin et Butterfly. « L’attribution d’une dotation annuelle et l’attribution de bons d’achat dans le cadre des épreuves permettent un partenariat collaboratif qui est plus important que ce que nous avions par le passé. » Et d’annoncer : « Un autre Comité de la Ligue pourrait bien tomber dans le giron de Butterfly et même plus avec le futur élargissement de la Ligue due à la fusion avec la Picardie. » Le Président Jean DOUILLY s’attelle déjà à préparer la future grande Ligue qui tiendra compte de la disparition des départements souhaitée par le gouvernement.

Michel-CnockaertPrésident du Comité du Pas-de-Calais depuis 2004 et Secrétaire général de la Ligue depuis 2012, Michel CNOCKAERT, raconte : « Lorsque nous avons pris en charge la Ligue en 2012, nous avons logiquement procédé à un appel d’offres. Dauphin était déjà le partenaire du Comité 62 depuis de nombreuses années et a fait partie des trois entités qui ont participé à cet appel d’offres. » Frédéric GORET (Dauphin) était déjà l’interlocuteur privilégié et il a formulé l’offre la plus intéressante pour la Ligue. « Le Comité Directeur de la Ligue a choisi Dauphin et par voie de conséquence Butterfly. Si la relation humaine était forte avec Frédéric, elle n’aurait pas résister à une offre moins disante », précise Michel CNOCKAERT qui rappelle le rôle de la Ligue : « Les clubs et les comités effectuent du recrutement puis les comités détectent. Ensuite la Ligue prendre le relais auprès des meilleurs jeunes. Butterfly équipe ainsi nos délégations au niveau national et international. »

Et naturellement lorsque le pôle de Wattignies est devenu un projet concret, Butterfly a accompagné la Ligue pour l’équipement de la structure. « L’équipe dirigeante précédente à la Ligue avait mis le pôle espoir de Béthune en sommeil et j’étais d’accord avec eux car l’infrastructure accueillait des seconds couteaux. Les meilleurs étaient bien lotis dans leurs clubs respectifs, à Boulogne, à Roncq ou encore à Lys Les Lannoy… » Aujourd’hui, le pôle, adossé au Creps et à un collège, répond aux attentes : « Avec le recrutement d’Alice JONEAU qui est totalement dévouée à son travail, la structure est optimale. Il y a des relanceurs de niveau national et les services apportés par le Creps de Wattignies offrent des conditions favorables à l’épanouissement de nos jeunes athlètes », se réjouit le Secrétaire général de la Ligue. Le 10 décembre dernier, à l’occasion de l’inauguration du pôle, Christophe LEGOÛT et Pauline CHASSELIN avaient effectué le déplacement. « C’était un temps fort pour la Ligue et le discours tenu par ces deux athlètes était très pédagogique et constructif lors du jeu des questions-réponses avec les parents. Ils ont fait part de leur parcours respectif et de leur expérience. C’était très enrichissant. »
Inauguration_Wattignies

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires