En coopération avec la fondation BAT (Bounce Alzheimer Therapy), Butterfly a développé un prototype de table thérapeutique dévoilé à l’occasion du Salon de la maladie d’Alzheimer à Londres, en juin dernier.

Maladie grave pour le patient avec une incidence économique

La maladie d’Alzheimer a un énorme impact économique sur le Royaume-Uni et coûte la somme astronomique de 35 milliards d’Euros dont 6 milliards de coûts destinés aux seuls médicaments et aux soins. Le nombre de personnes atteintes de la maladie devrait passer à 850.000 d’ici à fin 2015. Cette situation est similaire dans d’autres pays.

La seule façon d’envisager une limitation et une maîtrise de ces coûts est d’améliorer la phase du diagnostic à partir de mesures préventives puis de stimuler le cerveau à partir d’activités telles que le tennis de table.

Qu’est ce que la fondation BAT ?

Gavin Rumgay by Emma Brown

Gavin Rumgay (Photo Emma Brown).

La fondation BAT (Bounce Alzheimer Therapy) est un organisme de bienfaisance qui vise à sensibiliser, au Royaume-Uni, que le tennis de table peut agir comme un traitement proactif pour la maladie d’Alzheimer.

La fondation BAT cherche à exposer les avantages du jeu de tennis de table qui agit comme un retardateur de l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Un programme d’activités de tennis de table est ainsi animé par des bénévoles dans les centres de soins à travers le pays.

L’action de la BAT est également soutenue par Andrew Baggaley, vainqueur par équipes des Jeux du Commonwealth pour l’Angleterre. La BAT peut aussi compter sur l’implication de l’Écossais Gavin Rumgay et sur la championne d’Angleterre en titre, Kelly Sibley. Darius Knight, qui a disputé les jeux olympiques de Londres, est également mobilisé.

photo by Emma Brown

Photo par Emma Brown

Merci beaucoup à Kelly, Darius, Gavin et l’ensemble du staff de la BAT de nous soutenir dans ce projet en prenant part à l’événement ALZHEIMER’S SHOW.

Regardez la vidéo ci-dessous qui montré le succès de l’animation :

Afin de renforcer le choix du tennis de table comme une thérapie potentielle efficace pour la maladie d’Alzheimer, son concepteur Ian Craigton-Chambers avec le soutien de Butterfly et de la BAT ont mis au point une table spécialement adaptée pour renforcer l’expérience thérapeutique.

“Le tennis de table aidera beaucoup à lutter contre la dégénérescence visuelle”, a déclaré Craigton-Chambers.

« En outre, afin de créer un environnement de jeu propice au réconfort et au renforcement de la confiance de ceux qui sont engagés dans la thérapie, nous collaborons avec le designer américain, Marco Santini, afin d’insérer des panneaux latéraux en plexiglas dans le concept. Les premiers résultats ont montré que cette ajout donne aux joueurs un plus grand sentiment de sécurité et de contrôle, qui pourra considérablement les aider dans leur thérapie. »

Quelle était l’origine du projet ?

Une étude clinique menée au Japon en 1997, a démontré une corrélation entre la pratique du tennis de table et l’augmentation de la fonction cérébrale ont incité la BAT à redynamiser leur recherche aux côtés du Professeur Steve Williams et du Dr Matthew J. Kempton au ministère de la neuro-imagerie du Collège Royal de Londres.

« Inspiré par un personnage dans un film qui, après avoir été diagnostiqué atteint de démence, a vu sa santé s’améliorer grâce au tennis de table et par l’étude clinique japonaise, nous voulions offrir un travail de recherche original qui ressemble à ce qui se passe dans le cerveau », a déclaré Andrew Battley, responsable de la recherche de BAT et de directeur de la formation

« Nous pensons que le tennis de table peut avoir un impact positif sur le ralentissement de l’apparition de la maladie et maintenant avec le soutien de l’équipe de Collège Royal de Londres, nous voulons le prouver et puis poursuivre cette thérapie sans médicament comme un moyen de lutter contre cette maladie dévastatrice », a t-il poursuivi.

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires