Après le succès de la 1e édition, la 2e cérémonie des Coaches de l’année s’est tenue à l’occasion des Championnats de France benjamins-cadets à Mulhouse. Une action originale à l’initiative de Butterfly qui soutient de nombreux techniciens, de véritables ambassadeurs de la marque au sein des Clubs, des Pôles, des Comités et des Ligues. Alice Joneau, Xavier Fortineau et Christian Vulgaire sont les lauréats de l’année 2015.

« On ne change pas une formule gagnante. » L’adage pourrait s’appliquer à cette cérémonie des Coaches de l’année. Mise en place par Butterfly l’an passé, cette manifestation a pour objectif de célébrer le travail de l’ombre effectué par les entraîneurs, dans les clubs, les pôles et naturellement sur les compétitions. En plus de Richard Prause (désormais l’entraîneur allemand est le DTN Outre-Rhin) qui parraine l’opération, le jury était complété cette année par Carole Grundisch, Isabelle Thibault et l’équipe de Butterfly France : Christophe Legoût, Julien Girard, Stéphane Michel et Hubert Guériau. Il est bon de préciser que Julien Girard, qui en plus de son rôle au PPC Villeneuve est chargé du sponsoring de Butterfly depuis maintenant deux ans, est de facto mis hors course. Au delà des lauréats, cette cérémonie est un prétexte pour rassembler les coaches qui sont les maillons essentiels dans l’apprentissage du tennis de table, des architectes de la route du haut niveau afin d’aider les joueurs à s’épanouir et à performer.

Championnats de France 2016. 1/16eme de finale. Brest Arena, 15-17 Avril 2016.

Christian Vulgaire au coaching d’Alexandre Cassin lors du championnat de France 2016 à Brest. Photo Rémy Gros.

« La relation fut difficile au début puis c’est allé de mieux en mieux, le temps de s’apprivoiser. » Depuis 2013, Christian Vulgaire coache Alexandre Cassin à l’EP Isséenne en Pro B et le suit sur toutes les épreuves nationales, et même aux CEJ, en simple spectateur. En 2015, Alexandre Cassin a remporté le titre de champion de France du simple junior, a conduit l’équipe de France junior au titre européen et a pris la médaille d’argent du simple face au Suédois Anton Kallberg (Team Butterfly) d’un an son aîné. « Il est doué mais ce n’est pas le plus compliqué dans la relation avec lui. Tu fais certainement plus d’efforts avec un garçon talentueux d’autant qu’il a une vie difficile. C’est un gamin qui se débrouille un peu tout seul et il faut l’aiguiller, poursuit Christian Vulgaire d’origine guadeloupéenne comme Alex Cassin qui est né et a passé ses premières années dans les Antilles. Si l’année 2015 présente un bon bilan dans la catégorie junior, ses prestations en club n’étaient pas satisfaisantes. Lors de la première partie de saison, il ne se bagarrait plus pendant de nombreux mois. Il perdait des matches à sa portée et ne se battait pas suffisamment. »

Championnats de France 2016. 1/16eme de finale. Brest Arena, 15-17 Avril 2016.

Alexandre Cassin lors des Championnats de France seniors 2016 à Brest. Photo Rémy Gros.

« Devant cette attitude, tout le monde lui est un peu tombé dessus. Il a fait son mea culpa et le choses se sont améliorées, que ce soit dans sa scolarité ou dans le ping. » Et quand la tête va, tout va. « Il a joue à nouveau bien et il s’est montré plus réceptif, apprécie Christian Vulgaire qui a beaucoup échangé avec les entraineurs de l’Insep au cœur de l’hiver 2015-2016. Alex a bien progressé dans le jeu et sur la variation de ses services. Il a aussi fait beaucoup d’efforts dans son langage corporel. » Le jeune homme pestait, vociférait, se plaignait, plutôt que de se centrer sur sa prestation et de chercher des solutions. « Il y a beaucoup d’attente autour de lui mais il faut être patient. Il a réalisé une excellente 2e partie de saison en Pro B. Il est plus cool, joue mieux et est à l’écoute. Il est vraiment mieux et on ne sait pas jusqu’où il peut aller. » Il a ainsi dominé tout son monde au championnat de France junior et se présentera en grandissime favori en Croatie pour les CEJ, du 8 au 17 juillet. Christian Vulgaire effectuera aussi le voyage pour suivre la petite pépite avant de le laisser grandir auprès d’autres techniciens. Car Christian Vulgaire est récemment devenu responsable du pôle espoir Île-de-France et n’officiera plus sur le banc de l’équipe pro de l’EP Isséenne.

Alice Joneau sera l’invitée du prochain numéro du ButterflyMag.

LE PALMARÈS DES COACHES DE L’ANNÉE 2015

  • Catégorie – Meilleur Coach espoir : Alice Joneau (pour les résultats de Lucy Farcy et de Nathan Lim).
  • Catégorie – Meilleur Coach pour les féminines : Xavier Fortineau (pour les résultats d’Océane Guisnel).
  • Catégorie – Meilleur Coach pour les masculins : Christian Vulgaire (pour les résultats d’Alexandre Cassin).

Julien Girard et Christophe Legoût entourent les lauréats de l’année 2015 : Alice Joneau, Christian Vulgaire et Xavier Fortineau – Photo Hubert Guériau

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.