Pendant que les opens du World Tour de l’ITTF et autres événements internationaux (Jeux de la Francophonie et Universiades notamment) jalonnaient la période estivale, les pongistes de l’hexagone ont préparé la nouvelle saison au travers de stages effectués souvent loin du cocon habituel du club. De Bistrita à Villeneuve-sur-Lot, en passant par Macon, revivez en images, quelques épisodes de la préparation estivale.

Bistrita, du ping mais pas seulement

Jérémy Serre est intarissable sur les bénéfices du premier stage effectué en Roumanie, dans le fameux centre d’entraînement de Bistrita. Le président du Comité départemental de Seine-Saint-Denis (93) a associé ses forces au CD 95, l’initiateur de ce stage. « Lucian Filimon a assuré le lien et s’est appuyé localement sur un coach roumain », rapporte Jérémy Serre qui a rassemblé 22 stagiaires très motivés à l’idée de séjourner 17 jours en Roumanie et son centre d’entraînement mythique de Bistrita. Si les familles ont contribué au financement du stage, le CD93 a aussi participé pour faciliter la venue du plus grand nombre. Un groupe hétéroclite, en terme de niveau et de génération (10 à 23 ans) qui a débuté ce stage de reprise par un travail physique avant de monter en charge sur les séances de ping. « Nos jeunes ont eu l’opportunité de passer entre les mains d’un kiné. Une grande première pour la plupart d’entre eux », souligne Jérémy Serre qui souhaitait mettre l’accent sur les bonnes postures pour bien travailler physiquement avec aussi des séances de musculation. « C’est vraiment un centre d’entraînement de qualité avec l’implication de Mihaela Steff. Le club fonctionne comme une académie avec des stages réguliers. » Avec 26 tables, c’est en effet un lieu propice aux échanges à la table mais pas seulement puisque des équipes hongroises et suisses étaient également présentes à Bistrita. Toutes les cinq séances d’entraînement, le groupe bénéficiait d’une demi-journée de repos propice à prendre du bon temps pour découvrir une culture différente. « Ce stage avait aussi une dimension sociale dans un environnement où tout le monde n’a pas toujours l’opportunité de partir en vacances, notamment à l’étranger. » Et le président du Comité départemental de Seine-Saint-Denis de révéler que déjà une forte demande existe pour renouveler l’opération à l’été 2018.

En Bourgogne et dans les Hauts-de-France

La Ligue de Bourgogne – Franche-Comté, sous la férule de Malory Lasnier, organisait aussi son stage de reprise. À Macon, les stagiaires ont eu le bonheur de partager des balles avec Christophe Legoût. Le Manager de Butterfly France a ainsi distribué les balles et les bons conseils.

Villeneuve-sur-Lot la joue collectif

Préparer la nouvelle saison auprès des champions, le PPC Villeneuve a rendu possible cette équation forte de son centre d’entraînement qui a tourné à plein au mois d’août. Forts du Complexe de la Myre-Mory, Julien Girard et son équipe ont pu accueillir ce stage des pôles espoirs. Les entités des Ligues, en l’occurrence celle soutenues par Butterfly, avait mis le cap sur le Lot pour relever au mieux le défi de la saison 2017-2018. Ainsi, les jeunes pousses des pôles des Hauts-de-France, de la Nouvelle-Aquitaine et de l’Île-de-France ont croisé le fer, sous la direction des entraineurs notamment Nicolas Greiner, d’Alice Joneau et de Xavier Fortineau, tous déjà récompensés « coach de l’année ».

Stage « Butterfly du Pays d’Hamois »

Aurore Dessaint est désormais madame Le Mansec. La vice-championne de France  2014 a convolé en noces avec Thomas avant de mettre le cap sur sa Picardie natale (désormais Hauts-de-France) pour le traditionnel stage du Pays d’Hamois. À Eppeville, la trentaine de stagiaires a travaillé ses coups droits et ses revers pour arriver dans les meilleures dispositions à l’heure de la reprise. Christophe Legoût a également été sollicité :  le manager de Butterfly France n’a pas ménagé sa peine en distribuant au panier de balles et en se rendant disponible avec les jeunes stagiaires.

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.