Au travers de trois galeries photos, découvrez nos ateliers du Butterfly Tec là où sont fabriqués chacun des produits créés par Butterfly et notamment les bois assemblés un à un par les employés de la firme japonaise. La série des bois BOLL n’échappe évidemment pas à ce travail minutieux, incomparable à nulle autre pareille.

En 1950 le fondateur M. Tomosuke Tamasu a développé une gamme de produits de tennis de table « Tamasu Co., Ltd. ». Depuis 67 ans, Butterfly est ainsi devenu un acteur majeur sur la planète ping. Pour raconter la relation qui unit les pongistes à la marque, il utilisait la métaphore suivante : « Si vous comparez les joueurs à des fleurs, nous voulons être des papillons pour servir ces fleurs. » Au delà de la technologie, notamment de son service Recherche & Développement, ce sont les femmes et les hommes de Butterfly qui incarnent le mieux le savoir-faire de la marque. En pénétrant au siège de la marque au Japon, la table incarne la présence de Butterfly sur de nombreux tournois par delà le monde. Puis, avant de rejoindre l’atelier, sur les murs du couloir sont dessinées les silhouettes des joueurs sous contrat avec la marque.

M. Nagao, membre imminent de l’équipe de production, va nous guider au sein de l’unité de production. « J’aime bien le tennis de table et cela fait maintenant 20 ans que j’ai rejoint l’entreprise. »

« Je vais d’abord vous montrer le matériau utilisé pour la raquette. Au moins 85% de l’épaisseur de la raquette doit être issu d’un arbre, d’une matière naturelle. Cependant, il n’y a aucune règle sur la nature de l’arbre. Basé sur le savoir-faire accumulé et l’aptitude du bon matériau utilisé pour les bois, l’équipe R & D de Tamasu sélectionne soigneusement le bois approprié pour la raquette et va le choisir parmi la vingtaine de bois naturels conservés dans l’entrepôt. Le matériau a été préalablement coupé à une dimension qui facilite la transformation (autour de la taille A4). Naturellement, en fonction de la nature du bois, il a été soigneusement sélectionné. Ensuite, il est classé et mis au séchage. »

La raquette est constituée d’un placage en contreplaqué qui forme plusieurs épaisseurs. Chaque raquette en contreplaqué est adaptée en fonction des pièces à utiliser, telles que la plaque supérieure, le noyau, la plaque médiane, etc. Par conséquent, le bois traité est classé et stocké au bon endroit. Il y a des spécifications telles que 5 ou 7 couches minces de contreplaqués dans la raquette. Puisque l’épaisseur conditionne la puissance de réaction et le poids, même si elle est de 0,1 mm, comment combiner les plaquages : c’est tout le savoir-faire du concepteur qui est démontré.

Si la raquette doit contenir 85% de bois naturel, le complément peut être renforcé avec des matériaux spéciaux tels que le carbone. Par exemple, la fibre «ZL fiber» est également utilisée pour les gilets pare-balles. Récemment, les raquettes équipées de matériaux spéciaux avec différents matériaux de tissu entrelacés sont populaires.

Chaque étape de la fabrication fait l’objet d’une inspection. Avec la machine, 24 raquettes de la même série, peuvent être usinées en même temps. La machine Butterfly façonne le bois selon les spécifications. Une ponceuse agit pour ajuster parfaitement le bois. « Le travail exact est réalisé par une machine mais la personne qui détermine la qualité est un être humain. Rien ne peut nous échapper, » déclare M. Nagao.

Place ensuite à la réalisation du manche. Chaque partie est polie par nos techniciens. Puisque le manche est la partie en connexion totale avec la main du joueur, il doit être assemblé avec soin.

Lors de cette étape dans le processus de fabrication, le manche n’est pas seulement poli, la qualité intégrale du bois est vérifié. M. Arao  transmet son expérience et son savoir-faire à M. Taniguchi qui travaille chez Butterfly depuis onze ans. Un savoir-faire hérité de génération en génération. La marque collée à l’extrémité du manche est bien la preuve qu’il s’agit d’un produit Butterfly. Ce n’est pas encore fini. Le nom du produit et le logo seront imprimés sur la surface du bois avant une dernière inspection préalable au conditionnement du produit.

Ce travail minutieux avec des étapes qui allient la technologie et le savoir-faire humain permettent de créer des produits de haute précision. C’est la raison pour laquelle les joueurs du monde entier, ainsi que les pongistes de tous niveaux, font confiance à Butterfly.

Le process de fabrication du bois en vidéo :

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.