Plus grand territoire de l’hexagone, la Ligue Nouvelle-Aquitaine s’est engagée avec Butterfly pour plusieurs saisons. Au menu, la fourniture d’équipements, un soutien technique et un accompagnement des principaux temps forts de l’institution.

Daniel Marchand (à gauche), Robert Geneste (au centre) et Philippe Lyon (à droite) – Photo DR

« Notre objectif était de nous inscrire dans un partenariat pérenne, souligne Philippe Dumonteil, responsable de la Commission Technique de la LNATT (Ligue Nouvelle-Aquitaine de Tennis de Table). Pour l’ensemble de l‘équipe dirigeante et technique, notre souhait était de construire une relation durable. C’est pourquoi nous avons été très sensibles au fait que Christophe Legoût ait effectué le déplacement à Talence à deux reprises. Nous avons ressenti cette volonté de Butterfly de s’associer à notre Ligue et à nos projets. »  Les dirigeants et les entraîneurs de la LNATT, et naturellement le nouveau président de la LNATT Robert Geneste, se sont mobilisés pour étudier l’offre de Butterfly. « La marque propose, au travers de son catalogue, une large palette de tout ce qui peut nous intéresser. Tous les fabricants ne proposent pas un tel panel et surtout pas de la même qualité que les produits Butterfly. » Philippe Dumonteil évoque aussi la relation de proximité avec le relais local de la marque, l’entraîneur de Villeneuve-sur-Lot, Julien Girard, en charge du sponsoring des jeunes pousses du Team Butterfly. « La Ligue Aquitaine travaillait auparavant avec Dauphin. Tous ces contacts communs ont favorisé le choix de Butterfly. » La nouvelle région Nouvelle-Aquitaine est formée des trois anciennes régions administratives métropolitaines : Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, et rassemble aujourd’hui douze départements.

Lors de l’AG de fusion en décembre 2016, les élus des 3 anciennes Ligues étaient rassemblés avec les représentants du comité directeur de la FFTT – Photo DR.

Avec ce partenariat, la marque japonaise va donc s’afficher sur les principaux supports de la LNATT, avec la fourniture des équipements aux différentes équipes et aux entraîneurs de la LNATT. Butterfly va également apporter un soutien technique et accompagner l’institution dans ses projets. « Nous organiserons le championnat du monde vétérans du 8 au 14 juin 2020. Je m’occupe aussi de ce projet-là et je compte beaucoup sur ce que pourra proposer Butterfly sur ce dossier, glisse Philippe Dumonteil qui espère qu’un tel événement boostera le développement régional du tennis de table. « À l’échelle du tennis de table, c’est un projet d’une immense envergure avec un budget total de 2,7 millions €. »

Principaux résultats de la saison 2016-2017 :

  • 19 médailles remportées au niveau national,
  • 46 joueurs sélectionnés aux championnats de France,
  • Participation à 8 compétitions nationales et une internationale,
  • La Ligue remporte le challenge Raymond Chabaud pour la deuxième année consécutive,
  • 9 médailles au top inter-régional avec 10 participants,
  • 102 journées de stages régionaux soient 357h.

Équipe technique :
L’équipe technique salaries de la LNATT se compose de 1 CTN (mis à disposition par la DTN) et de 4 CTL issus des anciens territoires. De plus de nombreux techniciens de clubs et une Commission Régionale Emploi Formation (CREF) participent bénévolement à l’animation technique de la région.

  • Jacques Mommessin (Conseiller Technique National) coordonne l’équipe technique régionale et apporte, notamment, son expertise du haut niveau sur le pôle espoir de la ligue.
  • Jean-Claude Brault (C.T.D 86, à 0,25 CTL) assure la coordination des actions de la détection sur LNATT.
  • Christelle Cognet (C.T.L zone NORD.) assure la coordination, et la responsabilité des actions sur sa zone. De plus elle a la charge de gestion du pôle espoir ligue.
  • Hervé Jouanneaux (C.T.L. zone EST) assure la coordination, la responsabilité administrative.
  • Xavier Lagardère (C.T.L zone SUD.) assure la coordination, la responsabilité administrative.

A propos de l'auteur

Hubert

He recently joined the Butterfly France team. Hubert, in addition to following high level table tennis for many years (and playing himself), as a journalist, he creates a lot of content. He is now the chief editor for Butterfly Mag. He is also the communication manager for Butterfly in France.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.